Dans l’atelier de Morgane, créatrice de Knieja Wood

Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen BookAtelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-30

Visite dans l’atelier de Morgane, créatrice de Knieja Wood

Je m’en souviens comme si nous étions hier, c’était il y a plus d’un an et demi, cette matinée dans l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, transformé en un lieu ouvert et éclectique, nommé « Les Grands Voisins ». Morgane, dont je suis le travail depuis ces débuts, ébéniste et créatrice de Knieja Wood, travaille le bois et en réalise des objets délicats et fonctionnels éco-responsables pour la décoration de nos maisons, de nos tables et nos cuisines. J’y ai apporté mon appareil photo sans prévoir ce que j’en ferais. Lorsqu’elle a ouvert la porte j’ai été émerveillée. Il est à l’image de ces ateliers dont je vois les reportages, ceux où les artisans, créateurs et artistes travaillent et remplissent de leurs âmes, c’est un lieu passionnant et inspirant. Josie, sa chienne est de la partie, sagement installée sur la chaise tout proche et Thibaut son amoureux, n’est pas très loin non plus.

Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-7 Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-27Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-9 Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-38

Morgane a depuis mon passage, changé d’atelier au sein des « Grands Voisins » depuis presqu’un an, cependant je ne voulais pas mettre aux oubliettes ce reportage imprévu lors de notre première rencontre. Son atelier était une grande pièce baignée de lumière grâce aux immenses fenêtres, cette odeur de bois envahissait l’espace, le grand arbre derrière les fenêtres jouait avec les rayons du soleil. Le tout propice pour s’imaginer dans une forêt. J’ai découvert son « bazar», ce n’est absolument pas péjoratif en employant ce terme, au contraire c’est beau pour l’oeil, ces outils disposés sur un grand plan de travail face à l’extérieur, des machines plus techniques, du bois tout autour et ces diverses pièces brutes, en cours et terminées. Elle a su créer au sein même de cette ancienne pièce d’hôpital, par essence froide, un endroit chaleureux, hors du temps, qui nous transporte dans sa campagne d’où elle est originaire, une bouffée d’air en somme pour son travail.

Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-6Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-11

Je décide de mémoriser cet endroit comme j’aime le faire, à travers mon objectif. Morgane accepte de me montrer sa façon de travailler, ses gestes et ses outils. Il est fabuleux d’observer quelqu’un réaliser son travail avec passion, le contact qu’elle a avec la matière, le regard d’une douceur reflétant la personnalité de l’artiste, le sentiment de joie et de sérénité qui traverse l’espace et nous touche. Je pourrais l’observer des heures tant le travail semble être exécuté comme un ballet sans fausses notes d’une beauté sans égal, les gestes sont précis et conscientisés.

Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-2Kniejawood Portait d'atelier - Ophelie's Kitchen Book-21Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-36Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-32

Chaque pièce est sculptée et travaillée pour en gaspiller le moins possible. Le bois est sélectionné dans les forêts environnantes de sa campagne avec l’aide précieuse de son père, les essences sont locales : de l’orme, du chêne, de l’acacia, du noyer, du bouleau, du frêne et du merisier. Ainsi Morgane rend au bois sa beauté naturelle, elle fait des aspérités, des noeuds et des marques du temps, des caractéristiques uniques d’une pièce.

Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-18Atelier de Morgane Kniejawood - Ophelie's Kitchen Book-19

Je laisse place à ces précieux souvenirs à visualiser. Je remercie chaleureusement Morgane et Thibaut pour leur accueil. Pour vivre l’expérience de la création d’objets en bois, Morgane organise régulièrement des workshops à Paris. Si vous souhaitez être informé, inscrivez-vous à la newsletter sur son site, Knieja Wood.

SignatureOphelie

1 Commentaires

Laisser un commentaire